Menu The Kusnacht Practice Logo

Le jeu pathologique

Le jeu compulsif peut mener au suicide*

Le jeu est un processus addictif

Pour beaucoup de gens, les jeux en ligne, les machines à sous, le blackjack, les courses de chevaux ou une visite au casino ne sont que des formes d'amusement.

Cependant, ce qui commence souvent comme un passe-temps futile se développe parfois en jeu pathologique, qui est une maladie progressive capable de détruire non seulement la victime, mais également son entourage. Un joueur pathologique devient dépendant de l'excitation que lui procurent les paris de plus en plus gros et les risques de plus en plus grands, souvent avec des conséquences catastrophiques.

Les individus qui ont des problèmes de jeu peuvent être totalement dominés par ce dernier et se retrouver dans un état d'agitation et d'irritabilité extrême s'ils tentent de s'arrêter.

Le bilan humain du jeu compulsif

Le jeu pathologique peut causer de graves préjudices à la santé physique et mentale, et mener à la faillite, voire à la mort. Une étude menée conjointement par l'université Yale et le Conseil du Connecticut sur le jeu compulsif a révélé que sur cinq joueurs ayant contacté un service d'assistance, l’un d’entre eux avait déjà fait une tentative de suicide.  

On estime à 8 millions environ le nombre de personnes (aux États-Unis uniquement) qui connaissent des problèmes de jeu, dont un quart serait gravement atteint.  Ce qui correspond à environ 2,5 % de la population. 

Les joueurs pathologiques souffrent d'une perte de contrôle, de déni et d'un comportement compulsif, comme les individus présentant une dépendance à des substances telles que la drogue ou l'alcool.

Les causes du jeu pathologique

Il est important de reconnaître que le jeu pathologique peut résulter d'une combinaison de causes psychologiques, génétiques, physiques et sociales. 

Comme il s'agit d'un trouble compulsif, le sujet contrôle très peu ses actions et il peut être dans l’incapacité de s'arrêter par sa seule volonté. Les facteurs susceptibles de contribuer aux causes sous-jacentes de la dépendance au jeu sont, entre autres, les troubles de l'humeur, les déséquilibres biochimiques et neurochimiques, les événements stressants de la vie et les abus subis au cours de l'enfance.

La prise en charge de ces problèmes est souvent un processus complexe et difficile. Il est par conséquent recommandé de consulter un médecin afin de se donner les meilleures chances de rétablissement durable. Heureusement, avec des soins et un soutien, il est possible de surmonter le jeu pathologique. Pour de plus amples informations, veuillez nous contacter.

Liens utiles :

Conseil national américain sur le jeu compulsif (FAQ et statistiques)

Conseil du Connecticut sur le jeu compulsif (le jeu et le risque de suicide)

Gamblers Anonymous (Joueurs Anonymes)

Source : NCPG : ncpgambling.org/help-treatment/faq/

Aller au traitement et aux coûts

Contact